Tuesday, 29 January 2013

Mon bonnet à voilette Bernstock Speirs

De Dior à Armani, la voilette dominait de nombreux podiums lors des défilés Haute Couture Automne Hiver 2012/13.

Mais c'est la voilette revisitée par Raf Simons pour Jil Sander qui m'a le plus séduite. Incorporée à un bonnet, l'accessoire se modernise. Mi-sport et mi-couture, le veil beanie trône désormais sur certaines têtes incontournables.

Fashion crush pour ma part, je passe l'hiver sous voilette ! J'ai craqué pour le veil beanie du duo Bernstock & Speirs. Ces talentueux créateurs londoniens ont l'inspiration débordante. Fun & fashion, leurs créations reflètent à merveille l'ambiance so London. Le duo s'est d'ailleurs installé au cœur du quartier qui ne dort pas, autrement dit Brick Lane.  Parmi leurs clients ? On compte une certaine Marion Cotillard, un Karl Lagerfeld ou encore une Victoria Beckham...


Qui a craqué pour le bonnet à voilette ? 

Anna Del Russo et les mannequins fidèles à la Maison Jil Sander portent l'accessoire incontournable qui est par ailleurs l'une des dernières créations de Raf Simons pour la Maison Sander. 

Chiara, du blog The Blonde Salad, a également opté pour le bonnet Bernstock & Speirs, mais en gris. Pour votre info, il est toujours possible de l'obtenir sur le site en ligne des créateurs, à Londres chez Liberty ou l'hiver prochain chez Cachemire Coton Soie à Bruxelles !

Read more : 

Wednesday, 23 January 2013

Vogue UK - January 2013


 CLEAN BREAK

Doutzen Kroes

by Josh Olins for Vogue UK



Plus belle que jamais, Doutzen Kroes est sublime avec ses cheveux dorés dignes d'une naïade, son hâlé éclatant et sa silhouette parfaite. Ce superbe shooting du Vogue british nous rappelle à l'ordre : 2013 sera "a clean break". Et quand on voit ces photos, on le souhaite de tout cœur... 

Read more : 
Vogue Brazil - February 2012
I-D Magazine - Spring 2012
I-D Magazine - Winter 2009
Paparazzi : Adriana Lima for ELLE


Sunday, 20 January 2013

Lissage brésilien VS Steampod de L'Oréal

C'est bien connu, aucune fille n'est véritablement contente de ses cheveux. Trop courts, trop longs, pas assez raides, pas assez lisses, envie de boucles, envie d'ondulations, besoin de volume... Nous ne sommes jamais assez heureuses avec notre chevelure.

Confidence pour confidence, moi je recherche par dessus tout la raideur. J'aime mes cheveux extrêmement lisses. Envie personnelle car mes copines envient mon volume - vous voyez, nous ne sommes jamais contentes avec ce que nous avons-. Mes cheveux ne bouclent pas, mais ils ondulent légèrement...

Bref, mon fer à lisser est devenu au fil des années un indispensable. Mais le fer fragilise les cheveux et son utilisation prend un certain temps le matin. Je suis donc constamment à la recherche de nouvelles révolutions capillaires pour me faciliter la vie et avoir ma chevelure rêvée...

Dernièrement, j'ai testé le fer Steampod de L'Oréal et le fameux lissage brésilien. Mettons les sur la sellette le temps d'un face à face...

Le Steampod de L'Oréal

Le Steampod de L'Oréal Professionnel est un fer à lisser plutôt révolutionnaire. A utiliser conjointement avec un ou deux produits portant le même nom, il est le premier fer à vapeur constitué de plaques en céramique et d'un peigne intégré pouvant ainsi lisser mèche par mèche.

La vapeur sert de catalyseur aux produits enrichis en pro-kératine et en huiles protectrices, formulés pour protéger et fortifier les cheveux au fil des utilisations.

L'appareil est disponible pour le domicile (+/-190€) ou en salon de coiffure (environ 25€ le lissage).

Le résultat ? J'ai eu des cheveux raides et brillants durant trois jours ! Bref, jusqu'au prochain lavage. Étonnant ! C'est une coiffeuse L'Oréal Professionnel qui a passé le fer sur mes cheveux, mais j'ai pu le tester et il est très facile d'utilisation.

Le lissage brésilien

Le lissage brésilien, vous le connaissez certainement. J'ai longtemps eu envie de le tester mais j'avais peur de tomber dans un mauvais salon... Jusqu'au jour où une agence de presse me l'a proposé. J'ai hésité mais une collègue passée avant moi était ravie. J'ai donc succombé...

Direction le salon Serene Beauty, dans le quartier Louise à Bruxelles, où Erica est apparemment la reine des lissages.

Après de longues heures où l'on nettoie mes cheveux et qu'on les badigeonne de produit, je m'attarderai plus particulièrement sur l'après lissage brésilien. J'en profite juste pour vous dire qu'Erica adapte le lissage à votre type et votre couleur de cheveux et que le salon travaille avec des produits extrêmement faibles en taux de formol, venus droit des plus grands salons parisiens de lissage. Autrement dit, je vous conseille Serene Beauty si un jour vous voulez comme moi tester le lissage brésilien !

Après ces heures interminables -oui, ça prend un temps fou, prenez congé une après-midi ! - le résultat est là : j'ai les cheveux raides. L'odeur du produit m'a dérangée très fortement, mais après une semaine, il était presque inodore. Le réel résultat est quand je les ai lavé. Au début j'ai été déçue car ils n'étaient pas si raides qu'après le lissage, mais au fil des semaines j'ai remarqué un réel gain de temps. Désormais, il suffit que je les sèche, un coup de brosse et les voilà tout brillants et sans ondulation ! Le hic ? Ils graissent beaucoup plus vite qu'avant.

Le lissage brésilien demande un certain coût, entre 100€ et 200€, mais il dure entre 3 et 6 mois. Il faut également acheter sur place un shampooing et un après-shampooing sans sodium qui vous permettra de garder votre lissage plus longtemps. 

Verdict : qui est le gagnant ? 

Les deux ! Je pense devenir une addict du lissage brésilien. Je le referai certainement avant l'été pour qu'entre mer, sable et soleil, mes cheveux restent au top de leur forme. Le Steampod est un achat conséquent, j'hésite encore. Mais comme c'est l'occasion d'avoir mes cheveux raidissimes à domicile, je suis assez tentée de craquer...

Où trouver le service Steampod de L'Oréal et le salon Serene Beauty ?

Pour le lissage brésilien, le salon Serene Beauty se situe rue Berckmans, 58 à 1060 Saint-Gilles (quartier Louise).

Pour le Steampod, renseignez-vous auprès des salons utilisant les produits L'Oréal Professionnel. Il y en a déjà deux chaussée d'Ixelles (Bruxelles) où vous trouverez l'appareil à vendre et le service en salon.

N'hésitez pas à me poser davantage de questions à propos de ces deux services via fashionlondonlife@gmail.com !

Read more : 
The nail polish fever
Les mascaras Clinique 

Friday, 11 January 2013

Ping Pong restaurant

Les restaurants Ping Pong font partie d'une chaîne déployée dans quelques rares villes du monde dont Londres. C'est l'unique ville européenne qui abrite ces restaurants puisque les autres Ping Pong ont pris place à Sao Paulo, Washington DC ou encore Dubaï.

Les restaurants Ping Pong londoniens vous accueillent dans une ambiance moderne et chaleureuse, très appréciée. Les vendredi et samedi l'ambiance peut y être bruyante - comme presque partout d'ailleurs à Londres - mais on s'y sent toujours bien. 

Ces restaurants proposent une cuisine chinoise composée de basiques bien connus mais également et surtout de petits tapas innovants. Frits, grillés, revenus à la poêle ou cuisinés à la marmite, ces petits plats accompagnés chacun de leur sauce adéquate, surprennent par leur justesse gustative.

Avant de manger ou en attendant qu'une table se libère, sirotez un de leur cocktail. Alcoolisés ou non, ils sont originaux et succulents ! Vu l'endroit, je vous conseillerais un mélange à base de thé : ice tea, flowering tea, gourmet tea... Un régal. Ensuite, pour passer commande, il faudra s'armer d'un... crayon. Sur une petite feuille, vous devrez cocher ce que vous désirez. Si c'est votre première visite, les noms vous feront hésiter et porteront la confusion. Je vous conseille alors de tester le menu découverte Ping Pong qui offre un bel aperçu de leur type de cuisine. Après, si le coeur vous en dit - et l'estomac -, n'hésitez pas à rajouter l'un ou l'autre tapas, "juste pour tester"... Vous ne serez pas déçus. Vous dévorerez les classiques dumplings ou savourerez d'étonnantes bouchées méconnues...Entre amis, en amoureux, pour un anniversaire, un endroit incontournable.

Ice tea with fruits
Dumplings.
Spring rolls, crisp potato cake,... Yummy !

Ping Pong 
10, Paddington Street (Marylebone)

Ping Pong
Festival Terrace Southbank Centre Belvedere road (Southbank)

Other Ping Pong locations... 

Informations :  
Envie de partir à Londres ? De découvrir les restaurants Ping Pong ? Prenez l'Eurostar. Le temps d'une journée -ou plus !- profitez de cette ville magique et cosmopolite. Prix : Comptez 88€ aller-retour en Standard et 220€ en Standard Premier. Durée : moins de deux heures.

Sunday, 6 January 2013

Victoria Beckham, queen of fashion


Reine de la pop, ensuite star ultra people, Madame Beckham a enfin trouvé sa voie, celle de la mode. Non plus en tant qu'icône et égérie de mode au goût extrêmement aiguisé, mais en tant que véritable créatrice et conceptrice. 

Le point de départ fût l'année 2008. Aujourd'hui, près de cinq ans et dix saisons plus tard, elle est plus que jamais une styliste reconnue et appréciée pour son travail rigoureux qui a porté ses fruits. Au fil des années, elle a su convaincre avec adresse et brio. Soutenue par de grands noms tels que son ami Marc Jacobs, ses créations sont appréciées par la papesse Anna Wintour, par les journalistes les plus pointus et finalement par l'entièreté de la planète mode.

Désormais, elle jongle entre une ligne denim, une ligne de lunettes solaire et optique, une collection couture Victoria Beckham et dernièrement, en 2011, Victoria a lancé une ligne de prêt-à-porter un peu plus abordable : Victoria, Victoria Beckham. Toutes ses créations seront bientôt rassemblées et prêtes à l'achat sur un futur e-shop qu'on attend avec impatience pour le printemps 2013!


Cet hiver, chez VB, la femme fait corps avec le vêtement, ils ne font qu'un et de manière très sensuelle. Sophistiqué, épuré, chic, sont les maîtres mots de ses créations. J'apprécie tout particulièrement les détails tels que les ceintures marquant la taille, les longues tirettes chic et sexy au dos des robes, les jeux de couleurs ou encore la tendance du kaki et de l'officier en mode ultra féminin...

Bref, la nouvelle direction prise par Victoria nous enchante. Cette business, wonder, mother woman est épatante. 

Et si les stars s’arrachent ses créations, c'est Victoria Beckham qui demeure la meilleure ambassadrice de sa marque...  


Read more :
Victoria Beckham collection SS 2011 
I-D Magazine - Spring 2012