Monday, 29 November 2010

Bruncher au MIM un matin d'hiver

Ce dimanche, Mister D. et moi-même avons bravé le froid bruxellois pour nous rendre au MIM -Musée d'Instruments de Musique-. Tous les dimanches matins, le MIM nous invite à savourer son brunch à volonté sous forme de buffet.
Surplombant la capitale belge du 10ème étage, le restaurant offre à ses hôtes un panorama surprenant. Hélas, le brouillard et la grisaille dominait les sommets et la vue ne fût pas ce qu'elle devait être. Un retour au printemps sera nécessaire...

Vues du restaurant

Néanmoins, côté buffet, nous ne sommes pas déçus!
Le début du buffet propose un assortiment de pains: pain gris, pain blanc, pistolet, marguerite pavot et sésame, craquelin et cramique. Pour les petits-déjeuners sucrés, le choix va du croissant, au pain au chocolat en passant par la couque à la crème.

Assortiment de pain

Les pro-salés sont davantage gâtés. Un buffet mi-poisson mi-viande les attendent. Côté poissons et fruits de mer: salade de crabe et quinoa, salade de pâtes au thon, saumon fumé, saumon cuit, truite fumée, etc. Ma préférence va à la salade de calamars frais et anchois ainsi qu'aux calamars frits et leur sauce tartare. Côté viande: bel assortiment de charcuterie, rosbif froid, nouilles au bœuf, filet de poulet sauce au poivre, saucisses et ailes de poulet. Bref un large éventail alléchant pour satisfaire tout estomac sur patte.

Salades de fruits de mer

Côté viande

Saucisses, boudins et ailes de poulet

Pour clore le buffet, laissez-vous séduire par quelques douceurs: fromage, crêpes, gâteaux, tartes, yaourts bio, muesli et salade de fruit.

Le plateau de fromages

Quelques tendres douceurs

Le buffet se déroule de 10h à 13h, prenez votre temps, déguster chaque plat avec sagesse! N'oubliez pas de réserver, le restaurant est bien souvent complet le jour de votre visite.

Bon appétit !

Musée d'Instruments de Musique
Rue Montagne de la Cour, 2
1000 Bruxelles
+32 2 502 95 08


Photos Copyright ©: By me, Olivia

Tuesday, 23 November 2010

National Geographic: Concours photo 2010


Comme chaque année, le National Geographic organise son concours de photographie.
Pour les intéressés, la deadline est le 30 novembre.

Voici ma sélection de photos fétiches. Admirez la splendeur de la nature à travers l'objectif de photographes d'exception.

Et vous, quelle est celle qui vous parle le plus?

Nam In Geun's photography - Oasis

Jay Fine's photography - A major electrical storm

Nikki Krecicki's photography - Beauty is in the eye of the beholder

Sergi Barisashvili's photography - The child in us

Alex Tan's photography - Camp Kanana, Botswana

Sean Heavey's photography - A supercell thunderstorm rolls across the Montana prairie

João Vianna's photography - Brazil is considered a wildlife sanctuary, but todaydolphins are victims of the bad habits of consumption

Freddy Cerdeira's photography - Liquid Planet

Wednesday, 17 November 2010

Neal's Yard


Au cœur du quartier londonien de Seven Dials se cache une petite ruelle appelée Neal's Yard. Située entre les rues de Shorts Garden et Monmouth Street, elle n'est pas toujours facile à trouver. Mais soyez patients, elle en vaut le détour.

Sorti tout droit d'un conte de fée, ce petit havre de paix égayera votre journée. Loin du tumulte de la ville, les maisons aux façades colorées ainsi que les magasins et les restaurants très "bio" vous permettront de vous ressourcer comme bon vous semble. Mangez à l'étage du World Food Cafe ou sirotez un délicieux jus de fruit de chez Neal's Yard Salad Bar, à moins que vous ne préfériez une de leur salade maison?

Un endroit de détente

Neal's Yard Remedies et ses délicieux produits de beauté bio


Photos Copyright ©: By me, Olivia

Sunday, 7 November 2010

Paparazzi: Olivia Palermo for ASOS




Coup de cœur pour ces photos du magazine Asos d'Août 2010. Olivia Palermo, l'incarnation de Blair Waldorf, rayonne sous son plus beau jour. Naturelle et d'une élégance inégalable.






Read also:
Gossip Girl: We Love Luxurious Bitches

Paparazzi: Adriana Lima for ELLE

Photos Copyright ©: Asos

Monday, 1 November 2010

Quand la lumière se fait tendance


God is in the details
-
Mies Van Der Rohe

Dans ce premier post, classé sous le signe du Design, je vous ai concocté une sélection de lampes. Mes lampes fétiches. Les luminaires sont un des objets de décoration sur lesquels je m'arrête le plus souvent. Même si aujourd'hui je n'ai pas l'espace requis pour les disposer, en attendant le super appart', je les stocke!
La luminosité, dans une maison, crée l'ambiance. Choisissez la bien car elle sera admirée de tous. Pensez à sa taille, à sa silhouette et à l'éclairage qu'elle donnera.


La Cindy de Kartell

Un best-seller? En tout cas très tendance pour le moins qu'on puisse dire. La lampe de Ferruccio Laviani, avec son côté seventies, vintage et contemporain à la fois, se décline en plusieurs tons.

Mon choix? Disposée sur chaque table de nuit, j'opte pour une Cindy couleur métal ou platine.

Prix: 158€



La Barbara de la Ligne Roset

Grande adepte de minimalisme, la Barbara a tout pour elle. Un intemporel à adopter.

Mon choix? Placées symétriquement, deux lampes Barbara feront l'équilibre de votre salon ou dressing.

Prix: 195€


La lampe cube Cuboluce

Présente au Musée d'Art Moderne de New-York, ce mini luminaire est d'une riche originalité. Sans interrupteur, elle s'allume et s'éteint d'un simple mouvement de couvercle. L'intensité de la lumière se règle également de cette manière.

Mon choix? Je trouve la Cuboluce un peu petite comme lampe de chevet. Je l'utilise plus comme un élément de décoration que comme luminaire. Disposée de couleur chrome sur une coiffeuse ou en anthracite sur une petite table de salon, elle fera tout son effet.

Prix:
100€ (chrome)
85€ (noire ou anthracite)



La Zettel'z 6 de Ingo Maurer

Œuvre d'art et lampe à la fois, la Zettel de Maurer m'a entièrement séduite. Je ne peux m'arrêter de la contempler. Ce luminaire composé de papier japonais produit des effets de lumière amusants et intéressants.

Mon choix? Mieux vaut choisir la Zettel'z 5 pour une pièce à haut plafond et la Zettel'z 6 dans une pièce moins volumineuse. La pièce idéale pour l'accueillir est sans nul doute le salon.

Prix:

680€ pour la Zettel'z 5
660€ pour la Zettel'z 6



Luceplan Costanza de Paolo Rizzatto
Affirmons-le, la Costanza est un véritable best-seller. Définie par certains de "classique", la Costanza conjugue séduction, élégance, sobriété et minimalisme, or le trait la caractérisant de classique ne lui convient pas. L'originalité? Un dimmer sensoriel permettant d'obtenir 4 niveaux d'intensité lumineuse.

Mon choix? Tant d'endroits peuvent l'accueillir: salon, dressing, chambre. Tout comme la Barbara, deux Costanza placées de manière symétrique raviront votre pièce.

Prix: 345€