Wednesday, 29 September 2010

Victoria Beckham Collection S/S 2011


A la Fashion Week de New York, Victoria Beckham a présenté sa 5ème collection de prêt-à-porter au Brownstone Hotel .

Qu'on l'éloge ou qu'on la déteste, Ms. Beckham, je l'aime bien moi!
Véritable styliste de talent, ses collections sont désormais reconnues par les plus grands. Classes, tendances, au coupe droite et au détail original, les robes sont toutes plus sublimes les unes que les autres. Mais le point principal de cette nouvelle collection est le lancement de sa première ligne de sacs à main.

Le nouveau sac à main, un modèle nommé Victoria

Notre chère Garance, invitée à ce rendez-vous ultra intime, nous raconte la découverte de cette collection.
Faites également un petit détour par le New-York Times qui rédige un sympathique article sur l'anglaise.

Quelques modèles à contempler...

Une des robes favorites de Garance

Une de mes robes favorites


Photos Copyright ©: VictoriaBeckham

Saturday, 18 September 2010

Semaine des jeunes: Une soirée à l'Epicerie

You'll have no scandal while you dine, but honest talk and wholesome wine - Lord Tennyson


Chaque année, en Belgique, un chouette projet a lieu: La Semaine des Jeunes. Cette année, pour ma part, c'est L'Epicerie de Vincent Masson qui est sur la sellette...

Du 13 au 17 septembre, tous les grands maîtres cuisiniers de Belgique invitaient les jeunes à découvrir leur fabuleuse et unique cuisine.

Ces restaurants haut de gamme, parfois même étoilés, proposent un menu "dégustation" comportant apéritif, amuse-bouche, entrée, plat et dessert. Les jeunes de 25ans et moins se font un plaisir -si ils ont réservé largement à temps- de découvrir, pour l'agréable somme de 35€, une cuisine fine accompagnée de vins de bon choix. Une opportunité et une chouette soirée en perspective...

C'est avec beaucoup de mal que je suis arrivée à décrocher une table de 10 personnes à L'Epicerie, le restaurant du grand hôtel Le Méridien, cuisine dirigée par Vincent Masson.
Mardi dernier, nous étions donc tous présents, Mister D., la BFF, etc. Dans un cadre classe mais chaleureux, un petit salon nous accueillait.
Je sens votre curiosité monter... Qui avais qu'y-avait-t-il au menu?

Apéritif

Amuse-Bouche de L'Epicerie

Foie de canard poêlé, champignons noirs, spéculoos, émulsion de navets blancs

Dos de cabillaud, taboulé de quinoa au vert, Piquillos et calamars

Entremets chocolat-pêche, glace au lait d'amande

Café et mignardises


Amuse-Bouche tomaté

Dos de cabillaud, quinoa au vert, Piquillos et calamars

Entremets chocolat-pêche et sa boule de glace au lait d'amande


Vous remarquez que je n'ai pas pris l'entièreté des plats en photo, je salivais tellement que j'en ai oublié mon appareil! Honte à moi.

Comme apéro, une coupe de champagne nous a été servie, suivie peu après d'amuse-bouche tomaté: gaspacho de tomate, tomate mozzarella avec une tuile à l'olive noire et tomate au deux fromages.
Mais c'est l'entrée qui a véritablement mis nos papilles en émoi. Le foie de canard poêlé avec ses champignons -un de mes péchés mignons- était fabuleusement bon. Hélas, chez certains, trop cuit.
Le choix du plat principal ne fût pas surprenant. Cependant, il était tout aussi bien cuisiné que l'entrée et accompagné d'un succulent Chardonnay.
Le meilleur pour la fin -selon moi-: le dessert. Haut en couleur mais surtout renversant grâce à l'association chocolat, pêche et framboise. Ce dessert m'a entièrement conquise!

Malgré ce charmant et très agréable repas, j'ai apprécié davantage ma visite de 2008 au Crescendo (Sheraton). Un menu plus surprenant sans doute... En revanche, le dessert de L'Epicerie reste un imbattable.


Photos Copyright ©: By me, Olivia

Monday, 6 September 2010

Dolly Dare


Il est si grave de passer de l’état de jeune fille à l’état de femme. Mais un jour vient où la femme se réveille dans la jeune fille - Antoine de Saint-Exupéry

Et si le plus garçon manqué des filles tombait sous le charme de Dolly Dare?

DARE TO DREAM


Toute femme, une fois dans sa vie, a le droit de se remémorer son époque de fillette à couettes et sucette colorée rose bonbon. C'est ce qui m'arrive à chaque fois que j'entre chez Dolly Dare.
Le store peut sembler kitsh de prime à bord, mais laissez votre curiosité envahir le lieu. Sans la moindre gêne et conseillée par la charmante assistante styliste, essayez une robe. La plus folle, la plus rose, la plus froufrouteuse, la plus colorée, la plus too much. Et admirez-vous...
Ces petites robes sont pleines de légèreté et dessinées avec précision. Chaque petit détail nous rappelle un monde envié: celui des poupées, des Barbies pour certaines, des soubrettes ultra sexy -mais jamais vulgaire- pour d'autres ou encore celui des véritables princesses.

Quelques accessoires

Un de mes modèles favoris

Robes, accessoires et décoration nous accueillent dans un cadre rétro, années 60' très girly. J'adore y faire un tour, papoter avec l'assistante styliste, essayer ses nouvelles créations et parfois passer à l'acte: craquer sur une de ces merveilles. Les robes se situent entre 100 et 200€ et pour la plupart sont des pièces en édition limitée. Les modèles diffèrent régulièrement au cours des saisons.

Son originalité fait de Dolly Dare un magasin d'exception, fidèle à son slogan: Dare To Dream.

Des recoins tout plein de charme


Dolly Dare
107 A Commercial Street (Spitafields)
37 Marshall Street
(Je vous conseille celui de Spitafields)


Photos Copyright ©: By me, Olivia